Archives par mot-clé : oa

« Rejeter les élections pour ne plus être gouverné-e-s »

Electoralisme, Parlementarisme, Etat sont les faces d’un même dé pipé, celui qui consiste à priver les individus de toute capacité de décider directement, de manière autonome, sans intermédiaire

CONFERENCE / DEBAT
VENDREDI 3 MARS 2017 – 18H30
LIBRAIRIE Infos – 2, bis rue Théodore Guiter (près de la place des Poilus) – PERPIGNAN

L’Etat
La neutralité de l’Etat est une fiction. L’Etat, sous toutes ses formes, est une arme aux mains des possédants, de celles et ceux qui détiennent le Pouvoir, la Finance et les Moyens de production. Il est, et à toujours été, le garant des intérêts de la bourgeoisie, des multinationales et des hauts fonctionnaires…

Le Parlementarisme
Le parlementarisme, et son corolaire l’électoralisme, ont peu à peu érodé, rongé la combativité ouvrière. Les alliances, accords, compromis, et autres « négociations » ont instauré la collaboration des classes, et de ce fait, supprimé la lutte des classes.
On ne lutte plus, on négocie ! Et on vote !

L’Electoralisme
Les phrases vagues des programmes électoraux et les promesses mirifiques n’ont jamais consenti à aborder la redoutable question : que faire ?
Il n’est pas de pire solution que celle qui consiste à se décharger sur quelques rares individus qui s’autoproclament « indispensables et incontournables », pour traiter précisément des questions ou l’intérêt de tous est en jeu.
Nous ne saurions accepter d’abandonner cela à quelques individus.

Avec les anarchistes, pour la Démocratie directe
Nous considérons que tout individu a le droit inaliénable à être acteur de ses choix et de sa vie. Ainsi, la démocratie directe, le fédéralisme et les mandatements contrôlables et révocables, paraissent être les alternatives viables, comparées au comportement suiviste et servile que l’électoralisme attribue à chaque « électeur citoyen ».

Groupe Anarchiste Puig Antich – Organisation Anarchiste
Permanences samedi 15 à 19H (LIBRAIRIE INFOS)
contact@groupe-puig-antich.info
http://infosetanalyseslibertaires.org/

A propos des violences perpétrées lors d’un débat organisé le 28 octobre 2016 par l’association «Mille Bâbords» à Marseille.

Toulouse le 4 décembre 2016

L’Organisation Anarchiste tient à témoigner toute sa solidarité militante aux membres de l’association « Mille Bâbords » suite aux actes de violences commis à son encontre lors du débat sur le racialisme organisé dans ses locaux.

Il est en effet intolérable de voir des individu-e-s recourir à des pratiques d’intimidation et de violences physiques pour faire passer leur ligne et interdire de ce fait tout débat contradictoire. Ce n’est pas la première fois que des librairies, des salons du livre, des manifestations publiques sont attaqués par des « révolutionnaires » qui n’ont d’autres arguments que le coup de force.

Nous vivons une époque difficile et il est important aujourd’hui que les révolutionnaires et les libertaires puissent débattre sereinement des questionnements et des divergences qui ont cours ces derniers temps.

Pour nous qui luttons sans relâche contre tous les systèmes de domination et contre toute forme d’autoritarisme, il est indispensable de promouvoir le débat sur tous les sujets. « Mille Bâbords » s’inscrit dans cette démarche et nous vous invitons à les soutenir contre vents et marées.

Pour l’Organisation Anarchiste

Le secrétariat

Communiqué de l’Organisation Anarchiste suite à l’agression fasciste perpétrée contre « la Plume noire » à Lyon

Toulouse le 21 novembre 2016

Solidarité contre les violences fascistes !

L’attaque de la librairie « La plume noire » le 19 novembre 2016 à Lyon marque une étape de plus dans la montée de la violence fasciste.
Les militant-e-s anarchistes et tou-te-s les révolutionnaires qui refusent les logiques autoritaires d’exclusion, tous les types de discriminations – qu’elles soient sociales, racistes, xénophobes, sexistes etc.- ainsi que les agressions et violences qui les accompagnent, ne reculeront pas !
Elles et ils prendront toutes les mesures nécessaires afin de faire face à ces actes odieux et liberticides qui viennent nous rappeler que les officines fascistes manifestent de manière radicale les intentions inavouées des couches privilégiées de la société : faire taire celles et ceux qui luttent pour une autre société débarrassée des strates de dominations et d’aliénation.
L’Organisation Anarchiste lance dès à présent un appel à la solidarité afin de permettre aux camarades lyonnai-se-s lâchement agressé-e-s ce samedi 19 novembre de remettre en état leur local et de poursuivre leurs activités militantes et tout particulièrement en développant la lutte des idées opposées aux logiques des organisations extrémistes et fascisantes…
Partout où des militant-e-s de l’O.A. sont présent-e-s, nous participerons aux mobilisations de soutien et nous organiserons la solidarité financière avec les camarades lyonnais-es, s’ils et elles en font la demandent.
Nous réagissons par le biais de ce communiqué de presse dans le but d’une part d’informer sur les agressions imputables aux officines fascistes et, d’autre part, pour nous mobiliser afin d’organiser localement la vigilance face à de telles agressions…

Pour l’Organisation Anarchiste
Le secrétariat

Organisation Anarchiste
oa@infosetanalyseslibertaires.org

Secrétariat
Groupe Anarchiste Albert Camus
36, rue de Cugnaux à TOULOUSE
groupe.albert.camus@gmail.com

Toutes ces frontières ne sont que des lignes artificielles imposées par la violence, la guerre, l’astuce des rois… Elisée Reclus (1868)

Les gouvernants, les dirigeants, les « décideurs » organisent aujourd’hui la distinction, le tri, le choix entre des individus qui subissent de plein fouet les horreurs, qu’elles soient la conséquence des guerres, ou celle de conditions sociales et économiques désastreuses, du Capitalisme qui submerge la planète, des États qui font « survivre » leurs peuples sous le joug, etc.

Le vocabulaire sert aujourd’hui à légitimer un distinguo totalement arbitraire et « amoral » entre réfugiés et migrants, attribuant aux premiers un condescendant intérêt car ceux-là fuient les horreurs de la guerre et aux seconds un mépris non dissimulé, car eux ne fuient leurs pays d’origine que pour des raisons économiques et/ou sociales : la pauvreté et la misère dans lesquelles leurs Etats et leurs patronats les ont plongés ! Pourtant c’est un fait : les mêmes causes, partout, produisent les mêmes effets !

Les guerres et les armements profitent en premier lieu aux capitalistes qui en font un commerce juteux pendant que les peuples, toujours en premières lignes, en payent le prix fort. Les frontières qui servent de paravents aux turpitudes nationalistes et aux exactions des Etats quand ceux-ci se permettent d’imposer à leurs peuples les pires des conditions d’existence… Les classes dirigeantes qui ne s’intéressent qu’à leurs propres intérêts au détriment de leurs congénères dès lors que c’est le portefeuille qui leur sert de référent « patriotique ». Et, au bout du bout, à côté de la question préoccupante de l’afflux de réfugié-e-s qui s’éloignent de ces terres de mort et de malheur, c’est les discours de haine, de racisme, de xénophobie qui servent d’exutoire dans une ambiance de fascisme, ici cocardier.

Pour nous anarchistes, à côté des réponses immédiates concernant l’accueil et la prise en charge des réfugié-e-s, réponses à caractère uniquement humanitaire, nous devons faire valoir que les causes des guerres et les multitudes de morts et de malheurs qui les accompagnent, que tout cela est la conséquence directe des systèmes inégalitaires qui régissent l’Humanité : Capitalisme, profits, divisions de la société en classes, Etats qui usurpent le pouvoir des peuples, frontières qui séparent les individus, les divisent, les opposent et nient l’Humanité.

Ni patrie, ni frontières !
Pour le communisme libertaire, l’internationalisme
la solidarité, la liberté de circulation et le fédéralisme !!!

Liaison Grenoble de l’Organisation Anarchiste (octobre 2015)
grenoble.ial[at]gmail.com
https://twitter.com/IAL_Grenoble

Communiqué – Les dé-fédérés de la CGA

Réunion du 28 novembre 2015 à Toulouse

Après s’être réunis une première fois à Toulouse, le 6 juin,  les groupes de Carcassonne, du Comminges (Nosotros), de Perpignan (G.A.P.A.) et de Toulouse (G.A.A.C.), auxquels s’est adjointe la liaison de Grenoble, se sont retrouvés le 29 novembre dans la ville rose.
Les discussions ont porté sur la suite à donner à notre dé-fédération de la CGA, dé-fédération survenue au cours du premier trimestre de l’année 2015.

* Nous avions décidé, en juin, de faire paraître un journal numérique : Infos & Analyses Libertaires. C’est aujourd’hui chose faite. La première livraison d’IAL est visible ici

* Les débats que nous avons eus, riches et approfondis,  nous ont  permis  d’aboutir, de manière unanime, à la création d’Organisation  Anarchiste (O.A.) en définissant un calendrier de réunions qui nous conduira, à la rentrée de septembre 2016, à un congrès  constitutif  de ce nouveau regroupement.
Autogestionnaire dans son principe, O.A., regroupement de militant-e-s anarchistes, s’emploiera  à développer, le plus largement possible, les grandes lignes de l’anarchisme militant.
Nos efforts de divulgation de ces idées généreuses, trop souvent méconnues et très souvent caricaturées,  porteront entre autres choses sur l’anti-électoralisme, l’antiétatisme, l’athéisme militant,  l’antifascisme,   l’anticapitalisme et   l’anti-patriarcat.
Le recours à la notion de « lutte des classes » et notre souci d’être présent-e-s au sein des luttes sociales et sociétales se feront non sans prendre soin de lutter dans le même temps   contre les thèses postmodernes et contre les effets néfastes qu’elles produisent au sein des courants et organisations de contestation de l’ordre sociétal actuel.
O.A. sera  à coup sûr le support des idées, informations et propositions qui s’opposent à toutes les formes de domination, d’exploitation et de pouvoir et à tout ce qui engendre l’exploitation et la misère, tout en défendant l’idée d’autogestion généralisée.
Dès à présent, celles et ceux qui seraient intéressé-e-s par notre démarche et qui voudraient participer, à nos côtés, à sa concrétisation, peuvent  entrer en contact avec nous.

Organisation Anarchiste
oa@infosetanalyseslibertaires.org

Groupe Anarchiste Albert Camus
Mel : groupe.albert.camus@gmail.com
36, rue de Cugnaux 31300 Toulouse
Permanences les Mardi de 18H30 à 19H30

Groupe Nosotros
Mel : nosotros1936@yahoo.fr

Groupe Anarchiste de Carcassonne
Mel : groupecarcassonne@gmail.com

Groupe Anarchiste Puig Antich 
Mel : contact@groupe-puig-antich.info
Librairie Infos : 2, rue Théodore Guiter à Perpignan  (près de la place des Poilus)
Permanences : Samedi de 15H  à 19H

Initiative Anarchiste et Libertaire
Mel : grenoble.ial@gmail.com

Liaisons Région parisienne et  Gers : écrire à O.A.

Les groupes signataires
(G.A.C.)  Carcassonne
(Nosotros)  Comminges 
(G.A.P. A.) Perpignan 
 (G.A.A.C.) Toulouse
(I.A.L.) Grenoble